Vous n’avez jamais eu peur de vous démarquer et de faire concorder vos valeurs et vos actes, c’est pourquoi vous songez aujourd’hui à adopter un tout nouveau mode de vie, plus en accord avec vous-mêmes.

Diminuer vos besoins financiers et votre consommation d’énergie, cultiver vos propres fruits et légumes ou encore bricoler un système de récupération d’eau de pluie sont autant de défis qui vous animent. 

Vivre en autonomie et démarrer un nouveau quotidien est une idée merveilleuse, mais comment la mener à bien ? Voici 5 points à prendre en compte avant de vous lancer dans l’aventure.  En effet, ce mode de vie soulève des questions telles qu’où entreposer ses affaires pendant cette période.

Avoir un peu d’argent de côté

Vivre en autonomie nécessite au départ un petit pactole. 

En effet, il vous faudra acheter votre propre terrain et investir dans des équipements comme un mobile home ou bien une tiny house pour vous loger, des panneaux solaires, des batteries ou encor un système de purification de l’eau. 

Commencer à vivre en autonomie et un investissement conséquent. Néanmoins vous pourrez par la suite vous permettre de réduire drastiquement vos dépenses.

Bien choisir son emplacement

Choisir votre emplacement ne sera pas simple en France, ou la réglementation est stricte pour les propriétaires. 

En effet, certains terrains ne sont par exemple pas éligibles à l’assainissement individuel et d’autres ne peuvent recevoir des habitats alternatifs.

D’autre part, et notamment si vous vous équipez avec des panneaux solaires, vous devrez bien étudier le taux d’ensoleillement de votre emplacement afin d’en tirer profit. 

Il est aussi judicieux d’opter pour un terrain fertile et à l’abri du vent pour pouvoir faire pousser fruits et légumes en toute sérénité. 

devis box de stockage

Faire le point sur ses ressources

L’eau

Il est essentiel d’avoir une source d’eau potable sûre – c’est à dire non polluée par de possibles exploitations agricoles dans le cas d’un ruisseau- à proximité de votre terrain. 

L’électricité

Bien moins indispensable que l’eau, l’électricité vous confère néanmoins un certain confort pour faire fonctionner tous vos appareils. Des panneaux solaires, des éoliennes, ou encore un système de turbine ans un ruisseau voisin vous permettront de produire votre propre énergie, tout en limitant cette dernière. En effet, vivre en autonomie, c’est vivre selon les principes du minimalisme. 

Aussi, pour éviter toute surconsommation d’énergie ou déperdition, veillez à ce que votre habitat soit bien isolé. 

La nourriture

Parce que la permaculture sera votre meilleure amie, vous allez pouvoir consommer des fruits et légumes frais au quotidien. C’est toute une panoplie de techniques de conservation que vous allez apprendre… 

Quelques poules et des chèvres ne seront également pas de trop pour vous avoir des oeufs frais et des fromages. 

Apprendre à gérer vos déchets et eaux usées

Si les déchets organiques feront le bonheur de votre compost et de vos poules, les déchets autres devront trouver leur place dans une benne dédiée que vous devrez vider vous mêmes.

Pour ce qui touche aux eaux usées, vous êtes obligés de voir votre terrain raccordé à un système d’assainissement collectif ou à un système d’assainissement individuel.

Pour en dépendre le moins possible, nous conseillons d’installer des toilettes sèches, dont les déchets pourront être mis au compost. 

Si vous installez d’assainissement individuel, le Service Public d’Assainissement Non Collectif vérifiera la conformité de votre système. 

Gérer vos biens et vos meubles

Vous disposerez de beaucoup moins de place pour vos meubles, vos décorations, vos vêtements ou même vos outils en optant pour un habitat alternatif. 

Pour faciliter votre quotidien et ne pas encombrer vos petits espaces avec une montagne d’objets, vous pouvez opter pour un box de stockage individuel modulable selon vos volumes. 

De plus, si vous souhaitez mettre fin à votre aventure en autonomie, vos biens vous attendront sagement dans votre box. 

Pour plus d’informations à propos de la vie en autonomie, nous vous proposons de consulter le site de Toits alternatifs qui donne toutes les clés pour vivre en autosuffisance.